Recevoir

Arrivés à ce stade, peut-être vous dites-vous que cette quatrième et dernière étape de la Loi de l'Attraction ne présente aucune difficulté particulière, que vous avez fait le plus gros du travail, et que ce serait bien la misère d’échouer si près du but. Et pourtant, nombre d’entre nous arrivent jusqu’ici sans jamais récolter les fruits de leur demande. Comment est-ce possible ?
Il n'y a pourtant aucun mystère ici : si vous posez une question à quelqu’un, et que vous partez faire autre chose avant qu’il ne vous réponde, si vous n’écoutez plus, perdu dans vos pensées, si vous bouillez tellement d’impatience que vous ne cessez de parler et de répéter votre question en boucle, vous ne connaîtrez jamais la réponse à votre question. L’Univers fonctionne de la même façon : vous lui demandez quelque chose, et il vous répond à sa façon. Le challenge, ici, est très simple : vous devez absolument entendre sa réponse.
Voici les 7 piliers fondamentaux de l'étape « Recevoir » :

Utiliser la totalité de ses sens

« Aiguise tes sens, ces derniers sont une voie d’accès privilégiée au subconscient. En particulier, développe ton sixième sens qui permet de capter les signes de l’univers. Pour cela, la méditation est un excellent exercice ; vivre des émotions fortes en est un autre. Le sixième sens permet aussi de décupler son énergie en captant celle des autres êtres vivants. » (Luisa Gallerini, L’Oscillation des âmes)
La meilleure manière de décupler ses perceptions sensorielles est de pratiquer la « pleine conscience » le plus souvent possible. C’est ainsi que vous mettrez toutes les chances de votre côté pour capter la réponse de l’Univers. Ce dernier s’adressera peut-être à vous par le biais d’un mot, d'une intuition, d’une musique, d’une image, d’une odeur, d’un goût, d’un contact physique…
Un seul mot d’ordre : soyez réceptif, et ne négligez aucun canal de communication entre vous et le reste du monde ; enfin, de l’Univers !

Être attentif à tous les signes

« Le subconscient travaille jour et nuit. Tiens-toi prêt, il faut être attentif aux signes de l’univers ; ne t’enferme pas dans tes pensées, laisse-toi porter par tes sens. » (Luisa Gallerini, L’Oscillation des âmes)
L’Univers est multiple, créatif, imprévisible : vous ne devrez donc négliger aucun signe, et rester attentif jour et nuit.

Un signe peut être :
  • capté par l’un de nos sens usuels (la vue, l’ouïe, l’odorat, le toucher ou le goût)
  • acquis par notre sixième sens, ressenti à la faveur d’une intuition et se manifestant par :
    • une « impression » plus ou moins précise (positive ou négative)
    • une « impulsion » (inhabituelle)
    • une « information » (une vision subite, une voix intérieure, une musique qui nous parle, le retour inopiné d’un souvenir, une idée étrange)
    • une « illumination » (comme une idée de génie)
    • une « transmission de pensée »
    • une « sensation » physique
    • une « synchronicité » (une coïncidence inexplicable, remarquable et inattendue qui fait sens pour nous)
  • transmis par autrui lors d’une conversion, d’une rencontre accidentelle, d’une émission télévisée, dans la rue, à la boulangerie…
  • véhiculé par un rêve possédant l’une au moins des caractéristiques suivantes :
    • il laisse un souvenir au réveil, et les impressions qui l’accompagnent peuvent perdurer au cours de la journée (joie, tristesse, bien-être, dégoût, malaise : on est comme imprégné par ce rêve)
    • il possède une netteté inhabituelle
    • il comporte un contenu curieux ou inconnu
    • il est récurrent
    • il prend la forme d’un cauchemar (ce qui est une façon de le rendre remarquable)
    • il n’est engendré ni par nos désirs, ni par nos peurs, ni par des résidus mentaux de la veille

Sortir de sa zone de confort 

« Ne ferme aucune porte, l’univers est imprévisible. » (Luisa Gallerini, L’Oscillation des âmes)
Pour multiplier vos chances de recevoir un ou plusieurs signes de l’Univers, étendez votre champ d’action habituel : faites de nouvelles expériences, commencez d'autres activités, parlez à des inconnus, apprenez des choses, ouvrez et nourrissez votre esprit.
Ce conseil relève du bon sens : si l’on veut mettre un ballon dans un panier, plus ce panier sera large, plus nos chances s’en verront augmentées. Alors foncez ! Entrez en phase expansive, progressez, enrichissez-vous, dépassez vos limites, sortez de votre zone de confort, partez explorer le monde qui vous entoure, affrontez vos peurs au quotidien, en un mot, ouvrez-vous au monde qui vous entoure et laissez-vous envahir par tout ce qu’il a à vous offrir.

Stimuler sa créativité

« Fais preuve d’imagination pour élaborer le plan de ta réussite. » (Luisa Gallerini, L’Oscillation des âmes)
La créativité est l'un des canaux d’écoute privilégié de l’Univers ; en développant sa créativité, on stimule son intuition et inversement. Napoleon Hill décrit ainsi la créativité, qu’il nomme « imagination créatrice » :
« Grâce à l’imagination créatrice, l’esprit de l’homme ne connaît pas de limites. Nous lui devons nos “inspirations”, nos idées neuves et c’est par son intermédiaire que nous communiquons avec l’Intelligence Infinie. Elle fonctionne seulement lorsque le conscient travaille très rapidement, par exemple, lorsqu’il est stimulé par l’émotion d’un désir ardent. Plus cette faculté est utilisée, plus elle reste vive. Dans l’inaction, l’imagination s’appauvrit. En la faisant travailler, on la rend plus vive et on la développe. Elle ne meurt jamais, mais peut rester en veilleuse chez celui qui ne s’en sert pas.
(…) L’imagination créatrice, une faculté que la plupart des gens n’utilisent jamais, à moins que ce ne soit par hasard. Peu de gens s’en servent consciemment et ceux-là sont des génies. L’imagination créatrice est le lien direct entre l’esprit limité de l’homme et l’Intelligence Infinie. Que ce soit dans le domaine religieux ou dans celui de l’invention, les révélations et toutes les découvertes de base naissent de l'imagination créatrice. »
Voici quelques pistes pour accroître votre créativité :
  • Multipliez les contacts avec la nature (installez des plantes vertes dans votre maison ; promenez-vous dans les parcs, les forêts, à la campagne ; faites du jardinage)
  • Ouvrez votre esprit aux symboles (étudiez l’iconographie dans le monde des arts, apprenez le tarot de Marseille)
  • Essayer, le plus souvent possible, de ne pas penser comme tout le monde : apprenez à vous servir à bon escient de l’ambiguïté, du flou, du non-conventionnel ; variez les points de vue ; exagérez les problématiques ; considérez l’inverse, et regardez si cela fonctionne aussi, si cela fait également sens ; projetez-vous à l’intérieur du problème (si vous imaginez un prototype, imaginez-vous à l’intérieur de l’objet)
  • Utilisez des outils de mindmapping (les cartes heuristiques sont très pratiques pour organiser ses idées)

Lâcher prise

« N’oublie jamais que le subconscient utilise un langage qui lui est propre, parfois obscur. »
« Apprends à lâcher prise ; ta patience reflète ta confiance. »
(Luisa Gallerini, L’Oscillation des âmes)
Gardez toujours à l’esprit ces précieux conseils de Napoleon Hill :
  • « Ne vous attendez pas à recevoir le message du subconscient tel un plan précis qu’il vous appartiendra de réaliser, mais gardez l’esprit alerte sans crainte ou doute sous-jacent. »
  • « Par un processus qui nous est inconnu, le [subconscient] se nourrit aux forces de l’Intelligence infinie et transforme volontairement un désir en son équivalent physique, utilisant toujours les moyens les plus pratiques pour atteindre son but. »
Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que seul l’Univers décide de la manière de répondre à votre demande. C’est lui qui réalise votre vœu, c’est à lui qu’incombe cette partie du contrat. Quand vous posez une question à quelqu’un, lui imposez-vous la réponse qu’il va vous donner ? le temps qu’il prendra à répondre ? le ton qu’il emploiera, la langue dans laquelle il vous répondra, la puissance qu’il mettra dans sa voix ? 
Voilà donc ce que vous devez donc absolument éviter :
  • Imaginer la façon dont votre souhait se réalisera (l’Univers choisit la meilleure façon, pour lui, de réaliser ce vœux ; ce ne sera pas forcément la plus simple, la plus rapide ou la plus évidente)
  • Imposer une deadline (l’Univers prendra le temps nécessaire à la bonne réalisation de votre demande, puisque vous l’en avez chargé)
  • Attendre un signe en particulier (c’est l’Univers qui choisit son mode d’expression)
Cela s’appelle le lâcher-prise : un savant mélange de confiance (j’ai confiance en l’Univers, je sais qu’il va me répondre, à sa façon et au mieux pour lui) et de patience (ce n’est pas à moi d’imposer des délais à l’Univers, lui seul connaît le temps nécessaire à la réalisation de ma demande puisque c’est lui qui s’en charge).

Saisir l’occasion

« Saisis les opportunités ; ne tarde pas, tout signe est éphémère. »
« N’hésite jamais à faire preuve d’audace ; ne pas tenter, c’est renoncer. »
(Luisa Gallerini, L’Oscillation des âmes)
Saisir l’occasion demande souvent de la rapidité, parfois du courage ou de l’audace. Cela signifie qu’ici, vous devez bannir toute hésitation, tout questionnement, tout délai. La seule chose que l’on attend de vous à cette étape, c’est l’action. Le temps comme le doute seront vos pires ennemis. Quand Napoleon conseille ses lecteurs, voici ce qu’il écrit : « Le plan du subconscient vous atteindra probablement sous forme d’“ inspiration ”. Sachez la reconnaître, emparez-vous-en et appliquez-la immédiatement. »
Pour ceux qui connaissent le tarot de Marseille, nous sommes ici en face d’une célèbre carte, l’arcane majeur « La Roue de la fortune » : ce n’est pas vous qui actionnez le levier pour faire tourner cette roue, mais c’est à vous de saisir la fortune ; vous savez qu’elle sera éphémère, que vous pouvez manquer l’occasion de vous en emparer, mais vous avez toutes les chances de votre côté !

Faire preuve de reconnaissance

« Sois reconnaissant ; remercier est primordial : avant, pendant et après. » (Luisa Gallerini, L’Oscillation des âmes)
Oublier cette ultime étape mettrait en péril vos « bonnes relations » avec l’Univers, et risquerait fort de ruiner tout espoir de voir vos vœux se réaliser. N’oubliez jamais de faire preuve de gratitude : pour ce que vous avez déjà, mais aussi pour ce que vous allez recevoir en réponse à votre demande. Remerciez l’Univers en laissant un profond sentiment de reconnaissance vous envahir ; ressentez le bonheur d’avoir déjà reçu plein de cadeaux de l’Univers ; souriez en y pensant, laissez-vous emporter par le bien-être que ce puissant sentiment procure. Vous activerez ainsi une conscience plus élevée de ce qui vous entoure, tout en favorisant le lâcher prise.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire